Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Coupe d'Europe - Retour sur une semaine lumineuse !

Publié le par Thomas

Source : Web.de

Source : Web.de

Auteurs de bien sombres performances depuis le début de la saison sur la scène européenne, nos clubs français ont enfin réussi à braquer tous les feux des projecteurs sur eux cette semaine : retour sur un aparté plein d'espoir...

Champion's League : l'OL et le PSG régalent !

Nos clubs engagés en C1 ont répondu présent, à l'exception de l'AS Monaco (0-2 à Madrid) mais cela n'est désormais guère surprenant, dans l'intensité et la rigueur tactique que réclament les grands rendez-vous européens. Le PSG tout d'abord, au pied du mur face à Liverpool et menacé d'élimination dès les phases de poules, a parfaitement dompté les Reds. Auteurs d'un énorme début de rencontre avec un pressing très haut sur les joueurs de Klopp, ceux de Tuchel ont vite ouvert le score par le biais de Bernat (13') et ont même doublé la mise sur une contre-attaque rondement menée et conclue par Neymar (37'). Même si les anglais ont réduit l'écart juste avant la pause avec un pénalty transformé par Milner (46'), les franciliens ont réussi à garder ses trois points et à se relancer dans la course à la qualif'. Thomas Tuchel a réussi à endormir peu à peu les Reds et a triomphé de son duel allemand avec Jürgen Klopp.

Le succès de Tuchel dans ce "match allemand" a entraîné quelques tweets ironiques !

L'OL a de son côté une nouvelle fois brillé dans un grand match : après la victoire surprise à l'Etihad Stadium en septembre (1-2), les gones ont récidivé pour le contenu. Bruno Génésio a posé de gros problèmes à son homologue catalan Pep Guardiola, plein d'éloges à la fin de la rencontre : "Il fait de très bons choix, il est très bon et l'équipe est très bien organisée". Même si la victoire n'a pas été au bout cette fois-ci, les français ont mené par deux fois grâce à un doublé de Maxwell Cornet (55', 81'), l'un des choix forts du coach lyonnais. Les deux formations de l'hexagone devront toutefois faire un résultat à l'extérieur lors de l'ultime journée pour se qualifier en 1/8èmes de finale : l'OL ne pas perdre face au Shakhtar Donetsk, le PSG s'imposer à Belgrade face à l'Etoile Rouge !

Bruno Génésio a reçu les compliments de son mentor, Pep Guardiola.

Europa League : Rennes s'offre une finale, Bordeaux croise les doigts !

La journée de jeudi a elle aussi été savoureuse : mettons de côté la nouvelle déroute de l'Olympique de Marseille à Francfort (0-4), où Rudi Garcia avait décidé de faire tourner son équipe puisque déjà éliminée. Les phocéens ne sont jamais rentré dans leur match, Gustavo et Sarr ont marqué contre leur camp et les recrues ont encore montré qu'elles n'avaient pas le niveau escompté pour apporter une plus-value à cet effectif...  Mais de leur côtés, Bordeaux et Rennes ont gardé un espoir de rejoindre les 1/16èmes de finale en février 2019 ! Les girondins ont battu le Slavia Prague avec des réalisations de Préville (49') et Koundé (95') au terme d'une rencontre maîtrisée. Pour espérer se qualifier, les joueurs de la Garonne devront absolument battre Copenhague sur sa pelouse pendant que le Zénith devra battre le Slavia : compliqué mais pas impossible ! L'équipe qu'on a le plus de chances de voir s'extirper des poules, c'est le Stade Rennais : les bretons sont venus à bout de Jablonec, modeste équipe tchèque, par le biais d'une réalisation de Clément Grenier (55') sur une jolie remise de Sarr. Malgré un contenu peu emballant, l'efficacité a fait la différence pour les français. Il faudra simplement battre Astana au Roahzon Park dans deux semaines pour passer au tour suivant !

Clément Grenier a apporté son expérience et sa finesse pour garder espoir en C3.

Ainsi, le football français a un peu relevé la tête et a par la même occasion tordu le cou aux "racontars" selon lesquelles nos joueurs ne sauraient pas mettre d'envie en Coupe d'Europe et nos entraîneurs seraient "nuls" tactiquement et en management... Démenti !

Sources images : L'équipe / Twitter AfterFoot / Twitter OnlyGones

Commenter cet article