Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

105x68 football

105x68 football

105x68, pour analyser le terrain en long, en large et en travers ! Blog, classement, vidéos et lives YouTube...


Champion's League - OL : pourquoi faut-il croire en la qualif' ?

Publié par Thomas sur 20 Février 2019, 15:57pm

Catégories : #Coupe d'Europe

Source : LeParisien.fr

Source : LeParisien.fr

Alors que l'on est à la mi-temps de la confrontation entre l'Olympique Lyonnais et le FC Barcelone, les français ont encore toutes leurs chances de se qualifier après le résultat nul et vierge d'hier soir au Groupama Stadium (0-0). Et ce fameux "clean-sheet" tant souligné après la rencontre pourrait jouer un rôle primordial dans l'optique d'un exploit des joueurs de Génésio. Les raisons d'y croire ? Les voilà, parce-qu'il ne faut plus "vendre la peur" !

Le Barça en difficulté sur les matchs retours !

Ce n'est un secret pour personne, les coéquipiers de Messi font de cette compétition leur priorité, et pour cause, voilà trois ans qu'ils n'ont plus atteints le dernier carré ! Et en étudiant de près leurs récentes performances sur les matchs couperets dans cette compétition, on s'aperçoit qu'ils souffrent très souvent sur les matchs retours : dernier souvenir en date, la lourde déconvenue à Rome (3-0) en 1/4 de finale alors qu'ils s'étaient imposés 4-1 à l'aller. Toujours au même stade de la compétition, les Blaugranas avaient concédé un match nul (0-0) sur leur pelouse face à la Juventus en 2016 et s'étaient inclinés sur celle de l'Atlético Madrid (2-0) en 2015. On rappellera toutefois que les catalans avaient infligé la remontada au PSG il y a deux ans, et qu'ils ne se sont plus jamais fait éliminés en 1/8èmes depuis 2007 et une double-confrontation face à Liverpool...

Le retour de capitaine Fékir, facteur x ?

Son absence n'a échappé à personne et certainement pas à son coach Bruno Génésio : Nabil Fékir pourrait assurer le liant offensif qu'il a manqué aux lyonnais hier soir pour vraiment inquiéter à de multiples reprises les espagnols... Capable de défendre et de lancer sur orbite ses attaquants comme à Manchester City en début de saison, impliqué sur les deux réalisations de son équipe dont un super centre pour Cornet, il a la faculté à casser des lignes : soit par sa passe, soit par ses dribbles, il est capable de faire remonter le bloc rhodanien et de mobiliser un peu plus les défenseurs catalans. Peut-être pour ouvrir des espaces à ses coéquipiers, comme Martin Terrier, très intéressant hier dans sa justesse technique ! N'oublions pas non plus l'impact positif qu'il a dans le vestiaire, lui qui apporte motivation, sérénité et expérience, dernier ingrédient très (trop ?) rare dans ses troupes...

Le capitaine de l'OL, leader technique, sait montrer la voie dans les gros matchs.

Un calendrier espagnol démentiel !

Les hommes de Valverde ne vont pas chômer pendant trois semaines : ils disputeront cinq rencontres pendant que les gones ne sortiront les crampons qu'à quatre reprises. Mais c'est surtout l'intensité et l'importance de ces matchs qui pourraient pomper de l'énergie aux barcelonais : deux déplacements chez le rival madrilène (Coupe du Roi et championnat), un rendez-vous dès samedi sur la pelouse du FC Séville ainsi que les réceptions du Rayo Vallecano et de Girone au Camp Nou. On peut aussi émettre l'hypothèse d'une petite décompression psychologique des coéquipiers de Dembélé au vue de leur nette domination au Groupama Stadium et de la position favorable qu'ils occupent dans ce duel !?

Le coach catalan, Ernesto Valverde, devra gérer les temps de jeu dans les prochains jours.

L'OL est capable de plus, de mieux !

Si les lyonnais sont capables de faire beaucoup mieux dans l'utilisation du ballon et les sorties de balle et que le come-back de Fékir les y aidera, ils sont aussi dans la possibilité de faire plus sur le plan physique ! Comme l'a confirmé le président Jean-Michel Aulas hier au micro de RMCSPORT, certains joueurs étaient émoussés et d'autres revenaient de blessure et ont été incertains jusqu'au dernier moment, notamment Tanguy Ndombélé, en difficulté au milieu de terrain hier soir. Alors à l'instar du match référence des rhodaniens sur la pelouse de Manchester City en début de saison, ils pourront être plus agressifs et pressants au retour, face à des Blaugranas "qui souffrent sur le plan physique" confie Fred Hermel, correspondant en Espagne pour RMC. On peut imaginer une toute autre intensité dans trois semaines sur la pelouse du Camp Nou, côté lyonnais... Et barcelonais ?

Lyon invaincu en C1, et si ça continuait ?

Certes, la statistique d'équipe invaincue lorsque l'on a gagné qu'à une seule reprise en sept rencontres semble moins impressionnante ! Oui. Sauf que si elle venait à se confirmer sur la pelouse du Camp Nou, les gones auraient de grandes chances de se qualifier ! Excepté le score vierge (0-0) qui pousseraient les deux formations en prolongations, tout autre match nul enverrait les gones en 1/4 de finale de la plus prestigieuse des compétitions ! Et en regardant les résultats de l'OL durant sa campagne européenne, on peut être optimiste : après le succès (1-2) à City, les français ont concédé un 2-2 face au Shakhtar, un 3-3 puis 2-2 face à Hoffenheim et enfin un 1-1 en Ukraine. Soit cinq scores qui qualifieraient l'OL dans trois semaines du côté de la Catalogne ! En plus de réaliser un superbe exploit, les lyonnais pourraient battre un record de matchs nuls consécutifs en C1 : ils seraient eu nombre de sept !

Voilà pourquoi toute l'hexagone a le devoir d'y croire pour l'OL, qui est capable de tout ! Qui voit venir le coup de génie de Bruno Génésio pour contrecarrer Valverde comme il l'avait fait face à Guardiola ?! En attendant, on attend le Stade Rennais demain soir à Séville, pour espérer une présence tricolore en 1/8èmes de finale d'Europa League !...

Sources images : Le10Sport.com // Footmercato.net

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Nous sommes sociaux !