Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

International - La tête d'Umtiti envoie les bleus en finale !

Publié le par Thomas

Source : 2tout2rien

Source : 2tout2rien

Au terme d'un match aussi tendu qu'important, les bleus se sont qualifiés pour leur troisième finale de Coupe du Monde dans leur histoire aux dépens de la Belgique...

Le début de rencontre était à l'avantage de nos voisins, qui monopolisaient le ballon et tentaient de se procurer des occasions sans prendre trop de risques. Ils y parvenaient quand même à plusieurs reprises, notamment avec une frappe de Chadli repoussée par la tête de Varane ou un enroulé splendide de Hazard qui ne trompait pas la vigilance de Lloris. Les français opéraient en contre-attaques, comme à leur habitude, et manquaient de précision dans le dernier ou avant-dernier geste. Le score nul et vierge était donc plutôt flatteur pour l'hexagone à la pause.

Mais dès l'entame du second acte, les joueurs de Deschamps se procuraient plusieurs coups de pieds arrêtés dont un corner qui allait faire mouche dans l'arrière-garde rouge et noire : placé fort au premier poteau, le ballon de Griezmann était repris d'un coup de tête rageur (51') par le défenseur central du Barça Samuel Umtiti !

Le natif lyonnais a rendu "fou" l'OL ! (Source : Twitter)

Dès lors, fort de son (petit) avantage, l'Equipe de France reculait et tentait tant bien que mal de placer des contres ; les belges, eux, avaient du mal à développer leur football même si Fellaini ou Hazard ont eu les opportunités pour égaliser.

Le président de la République a savouré ce succès ! (Source : L'équipe)
Aulas, le vice-président de la FFF, a fêté la victoire dans les vestiaires ! (Source : Twitter)

Les hommes de Deschamps sont donc en finale du mondial, et le coach français, qui évoquait sa fameuse "chance" ironiquement à la fin de la partie, faut aussi bien que Raymond Domenech en 2006, en attendant (peut-être) de "rattraper" Aimé Jacquet avec le sacre final... Néanmoins, il faudra encore se frotter aux croates ou aux anglais, qui se départageront ce soir (20h00) lors de la seconde demi-finale. En espérant des cadres au même niveau : on pense indéniablement à Raphaël Varane, énorme hier soir, au "soldat" Blaise Matuidi ou encore au marathonien N'Golo Kanté...!

Commenter cet article