Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ligue 2 - Nos favoris pour la montée en 2021/2022

Publié le par Thomas

Sources : Ligue 1 / Ligue 2 / DFCO / FCSochaux / France3 / Le10sport.

Sources : Ligue 1 / Ligue 2 / DFCO / FCSochaux / France3 / Le10sport.

Le coup d'envoi de la saison 2021/2022 de Ligue 2 sera donné ce samedi 24 juillet à Furiani, entre Bastia et Nîmes (15h). Quelques heures plus tard, la chaîne L'équipe diffusera son premier multiplex en clair.

Nous vous dévoilons nos 5 favoris, du plus "certain" à notre "coup de poker", pour l'accession à l'élite du football français.

Paris FC - ⭐⭐⭐⭐⭐

Thierry Laurey, l'entraîneur du PFC. Source : Orangesports.

Pour être tout à fait honnête, il n'y a pas de grand favori qui se dégage cette année pour la montée, comme pouvaient être Troyes la saison dernière ou Lorient en 2019/2020. Notre choix principal se tourne donc vers le Paris Football Club. Le club francilien est ambitieux, en témoigne l'entrée au capital du Royaume de Bahreïn l'été dernier, et reste sur un élan plutôt positif qui l'avait amené à la 5ème position du championnat en mai dernier. Les joueurs de René Girard avaient échoué à Grenoble (2-0), à l'issue d'un play-off pourtant équilibré. Pour ouvrir une nouvelle page, le président Pierre Ferracci a choisi de confier le banc parisien à Thierry Laurey, que Strasbourg n'a pas prolongé. Sous sa houlette, le club espère "monter en 2-3 ans". La préparation, durant laquelle Laurey a installé son 4-4-2 ou 4-2-3-1, a été intéressante pour le PFC. Insistant sur l'état d'esprit, le coach parisien peut compter sur un effectif alliant expérience, jeunesse et talent : la charnière Kanté-Bamba montre des garanties, Gaëtan Belaud sait tenir son couloir droit, Vincent Demarconnay reste l'un des meilleurs gardiens de Ligue 2, Maxime Bernauer est déterminé à confirmer le talent, entrevu avec Le Mans, au plus haut-niveau. Le jeune milieu de terrain génération 2002 Check Oumar Diakité pourrait aussi trouver une place dans le groupe francilien. Comme lors de son arrivée à Strasbourg et surtout au Gazélec Ajaccio, Thierry Laurey pourrait bien surpasser les objectifs et monter dans l'élite dès sa première saison de Ligue 2 ! Attention néanmoins au début de championnat, qui s'annonce difficile en raison de multiples absences...

SM Caen - ⭐⭐⭐⭐

Stéphane Moulin (à gauche) retrouve son directeur sportif Olivier Pickeu (à droite), avec qui il a travaillé dix ans à Angers. Source : Tendance Ouest.

Notre deuxième favori pour l'accession en Ligue 1 est un club historique du football français : le Stade Malherbe de Caen. Le club normand sort d'une saison 2020/2021 chaotique, alors même qu'elle devait marquer le début du projet américain de Pierre-Antoine Capton et du nouveau président Olivier Pickeu : dirigée par Pascal Dupraz puis Fabrice Vandeputte, l'équipe a évité la descente en National 1 dans les derniers instants de la 38ème journée, grâce à un pénalty transformé par Benjamin Jeannot... Mais tout va très vite en Ligue 2, et il est fréquent de voir une équipe à la dérive jouer les premiers rôles quelques mois plus tard. "Je vous l'annonce, Caen joue la montée l'an prochain", affirmait le consultant RMC Sport Kévin Diaz à l'issue de l'exercice 2020/2021. Il faut dire que malgré quelques départs (Jessy Pi, Yacine Bammou), Caen va disposer d'un effectif conséquent : Gonçalves, Oniangué, Court ou encore Jeannot vont apporter l'expérience nécessaire pour sortir du piège de la deuxième division, quand Lepenant, Stavitski ou Beka-Beka laisseront leur jeunesse et enthousiasme au service de l'équipe. Ajoutez à cela l'arrivée de Stéphane Moulin sur le banc et quelques recrues qui sont encore prévues, pour suppléer la blessure de Kélian Nsona notamment. Avec le duo angevin Moulin-Pickeu reconstitué, Malherbe va enfin retrouver la stabilité qui lui manque depuis le départ de Patrice Garande en 2018. Et cette nouvelle organisation sportive ramène ferveur et optimisme chez les suppporters, qui ne rêvent que d'une chose : revoir leur club en Ligue 1 !

Dijon FCO - ⭐⭐⭐

Le DFCO a gardé une belle ossature pour remonter de suite en Ligue 1. Source : France Bleu.

Dijon ne compte pas traîner trop longtemps en deuxième division ! Après la saison cauchemardesque terminée à la dernière place de Ligue 1, le président Olivier Delcourt sait à quel point il est important de ne pas s'installer à l'étage en-dessous. Mais nous savons aussi que, malgré toute leur volonté, nombre de clubs ont échoué à retrouver l'élite dès la première saison (Lens, Guingamp, Caen...). C'est pourquoi Dijon n'est pas notre principal favori. Il a néanmoins à son actif un argument majeur pour remonter : le meilleur effectif de Ligue 2 ! Sur tous les plans, David Linarès dispose du meilleur matériel : quantitatif d'abord avec 31 joueurs disponibles au moment où nous écrivons ces lignes, qualitatif ensuite avec des joueurs que beaucoup de pensionnaires de Ligue 1 aimeraient avoir, équilibré enfin entre une ossature 2020/2021 qui n'a pas beaucoup bougé et des recrues assez nombreuses pour apporter un vent nouveau. On devrait ainsi voir les expérimentés Yassine Benzia, Baptiste Reynet, Daniel Congré ou Mickaël Le Bihan fouler la pelouse de Gaston-Gérard, aux côtés des jeunes espoirs Yaya Soumaré (prêté par l'OL), Christopher Rocchia (venu de Marseille) ou Théo Barbet (formé en Bourgogne et de retour d'un prêt concluant à Bastia-Borgo). Pour espérer (vite) retrouver le goût de l'élite, il faudra toutefois régler un problème de taille : la dynamique de défaites, entamée l'an passé et qui s'est poursuivie pendant la préparation (4 revers en 5 rencontres).

FC Sochaux-Montbéliard - ⭐⭐

undefined
Omar Daf va débuter sa troisième saison complète sur le banc de Sochaux. Source : France Bleu.

Le premier test pour le DFCO sera d'ailleurs corsé avec la réception d'un autre favori à nos yeux : Sochaux. Les lionceaux ont réalisé une saison 2020/2021 correcte en terminant à la septième place du championnat, certes largement décroché du Top 6. Le FCSM a souffert de ses irrégularités : il a fallu attendre la fin octobre pour que le groupe d'Omar Daf connaisse sa première défaite, mais elle a ouvert une série de contre-performances rédhibitoire pour espérer se mêler au haut de tableau. Il faudra donc trouver plus de stabilité dans les résultats cette année. La même stabilité qui permet au coach Daf de débuter sa troisième saison complète sur le banc, voyant même son capitaine Gaëtan Weissbeck, courtisé en Ligue 1, rester au club ! Si l'entraîneur sochalien se montre très mesuré sur les ambitions du club, pointant du doigt le manque de profondeur de banc face "à des équipes de Ligue 1 bis comme Dijon", il va tout de même s'appuyer sur des recrues intéressantes. Toni Mauricio, Aldo Kalulu, Ismaël Aaneba : des joueurs sans doute un peu justes pour la Ligue 1 mais qui ne font pas tâche à l'échelon inférieur ! Plusieurs jeunes joueurs font aussi parler d'eux et pourraient être pleinement lancés cette saison à l'image de Malcolm Viltard (milieu de la génération 2002) ou Alan Virginius (attaquant de la génération 2003). Après une préparation positive marquée par 3 succès, Sochaux espère donc se mêler à la course de têtes !

SC Bastia - ⭐

Le stade Armand-Cesari, à Furiani, va porter les Bastiais cette saison. Source : Europe 1.

C'est notre véritable coup de poker ! Et si Bastia retrouvait l'élite du football français, cinq ans après l'avoir si brutalement quittée ? Rappelez-vous, à l'issue d'une saison 2016-2017 cauchemardesque, les corses étaient sanctionnés par la DNCG et repartaient en... National 3 ! Depuis, ils sont remontés en N2 en 2019, en N1 en 2020 puis en Ligue 2 cette année, en survolant leur championnat avec Quevilly-Rouen. Cette folle dynamique n'est pas sans rappeler celle de Strasbourg. Comme en Alsace avec Marc Keller, le Sporting a été repris par des investisseurs locaux et des amoureux du club, menés par le président Claude Ferrandi. Les dirigeants ont su construire un effectif équilibré entre des joueurs du cru, qui savent ce que le maillot bastiais représente, et des recrues extérieures attrayantes sportivement, à l'image du jeune Adil Taoui ou de l'ex-strasbourgeois Idriss Saadi. Pour conduire cette belle machine, le board a fait appel à Mathieu Chabert : un adepte du jeu, qui avait accompli la prouesse d'amener son club de Béziers jusqu'en Ligue 2 ! Les corses pourront évidemment compter sur le soutien d'un Furiani bouillant qui va retrouver le football professionnel. Avec cette dynamique, ce coeur, cette envie, la fierté de porter ces couleurs et de représenter cette région, pourquoi Bastia ne pourrait pas être, comme l'avait été le Gazélec Ajaccio en 2015, la grande surprise de cette Ligue 2 2021/2022 ?

Il nous reste à vous donner rendez-vous en mai 2022 pour tirer le bilan de nos pronostiques ! D'ici là, passez une bonne saison devant une Ligue 2 dont le niveau n'a jamais été aussi relevé et les enjeux aussi excitants !

Commenter cet article