Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le grand bilan Ligue 1 - Monaco : le succès de la rigueur allemande

Publié le par Thomas

Source : Onzemondial.com

Source : Onzemondial.com

On ne pensait pas que Niko Kovac prendrait si vite les choses en main sur le Rocher. Il a constitué un duo solide avec le directeur sportif Paul Mitchell pour finir sur le podium. Retour sur cette bonne gestion !

Une cohérence retrouvée avec Mitchell

Après plusieurs années de difficultés pour l'ASM, le président Oleg Petrov a décidé, à l'aube de l'exercice 2020/2021, de restructurer le club pour gagner en compétitivité. C'est dans cette optique qu'il a nommé Paul Mitchell au poste de directeur sportif. L'Anglais a quasiment tout réussi : il a recruté Niko Kovac et son staff allemand pour diriger l'équipe, il a ramené des joueurs talentueux tout en dégraissant considérablement un effectif dont la masse salariale explosait ! Alors qu'en début de mercato, en juin 2020, Monaco comptait 76 joueurs (!) sous contrat, le club princier n'en avait "plus que" 40 pour débuter la saison. Une réduction nécessaire aux yeux du coach allemand pour travailler sérieusement et inculquer ses principes. Le même coach qui a aussi obtenu des recrues majeures, son compatriote Kevin Volland en tête. En bref, une formation parfaitement équilibrée entre jeunesse et expérience, physique et technique, discrétion et caractère...

Le travail d'orfèvre de Kovac

Du matériel de qualité récupéré par Niko Kovac, qui souhaitait se relancer après son échec au Bayern Munich. Dans un club à sa dimension, à l'instar de ce qu'il avait connu à Francfort notamment, le manager a toujours insisté sur le contenu des matchs et sur l'état d'esprit de sa formation avant d'évoquer les résultats et les objectifs comptables. Les six premiers mois ont été irréguliers, notamment face aux grosses écuries de notre championnat : défaite à Rennes (2-1), à Lyon (4-1), à Lille (2-1) et à Marseille (2-1). Une rencontre était toutefois ressorti du lot et laissait paraître la puissance à venir des hommes du Rocher : le succès renversant contre le PSG (3-2 après avoir été 2-0) à Louis-II. La seconde partie de saison a mis en lumière tout le travail de Kovac et son staff : maitrise de plusieurs systèmes tactiques, admirable gestion humaine du turn-over, capacité à imposer son jeu ou au contraire à s'adapter à l'adversaire. Pour bon nombre d'observateurs, l'ASM a été l'équipe la plus séduisante du haut de tableau entre janvier et mi-avril, avant de décliner un peu. 

Source : Twitter

Un travail d'orfèvre d'un entraîneur main dans la main avec son directeur sportif. Niko Kovac fait d'ailleurs l'un des meilleurs débuts pour un technicien monégasque. Confiance, sérénité et stabilité : les ingrédients du succès !

Source : Twitter

 

Commenter cet article