Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le grand bilan Ligue 1 - Au PSG, le chassé-croisé perdant de Leonardo

Publié le par Thomas

Source : Skysports.com

Source : Skysports.com

En août dernier, on "se lassait de positionner le PSG à la première place chaque année". C'est un peu comme si notre "vœu" avait été exaucé ! Le point sur cet exercice mouvementé dans la capitale, marqué par un changement de coach perdant de la part de la direction.

Le départ amer de Tuchel

Le début de saison a été chaotique au PSG. Et comme souvent, les Parisiens se sont mis dans cette situation tout seuls : après le bon Final 8 européen à Lisbonne, Leonardo accepte de donner des vacances aux joueurs, et ce alors même que le championnat débute quelques jours plus tard. Résultat : rassemblé à Ibiza sans gestes barrières, le vestiaire voit les cas de Covid-19 se multiplier... Une défaite inaugurale à Lens (1-0), avec une équipe bis, lance une saison pénible. Les six premiers mois seront marquer par 4 revers en Ligue 1, dont deux à domicile contre l'ennemi marseillais et le concurrent lyonnais. La qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, obtenue dans la douleur, et le net succès contre Strasbourg avant Noël (4-0), ne suffit pas à Thomas Tuchel pour conserver son poste. L'Allemand est remplacé par Mauricio Pochettino, qui prendra moins de points que lui : 2,3/match pour Tuchel, 2,2/match pour Pochettino...

Peut-on "juger" Pochettino ?

Leonardo jette donc son dévolu sur le technicien argentin, malgré sa proximité avec l'Italien Massimiliano Allegri, libre de tout contrat lui aussi. Le passé de joueur parisien de Pochettino n'est sûrement pas étranger à ce choix... Dès les premiers jours, l'enthousiasme autour de l'entraîneur est présent. Sa première rencontre, soldée sur un nul à Geoffroy-Guichard (1-1), rappelle néanmoins le travail à effectuer pour redresser cette équipe. L'Argentin en a conscience et ouvre rapidement le parapluie : "on pourra me juger la saison prochaine, pas maintenant"... Ses premiers mois resteront marqués par le beau parcours en Champion's League, durant lequel le PSG a éliminé des grands noms comme le Barça et le Bayern. Mais globalement, le coach n'aura pas su redresser la situation dans une saison mal embarquée dès le départ : comme son prédécesseur, il a connu quatre fois la défaite en six mois. Jamais le PSG n'avait perdu 8 rencontres en une saison de Ligue 1 sous l'ère QSI, et encore moins contre des Nantes ou Lorient. Les deux succès dans le Trophée des champions (contre Marseille 2-1) et en Coupe de France (victoire contre Monaco 2-0) ne suffiront sans doute pas à consoler les supporters franciliens...

Source : Twitter

La gestion de Leonardo en question

Cette année galère met en exergue l'échec du retour de Leonardo. On attendait le directeur sportif brésilien sur la stabilité, l'autorité, le respect de l'institution. On n'a rien vu de tout ça ! Il a grandement participé au départ poussif de son équipe en accordant ces fameuses vacances au mois de septembre 2020. Puis tout au long de la saison, il défendra Neymar bec et ongles contre la "méchante" Ligue 1, les défenseurs trop rugueux, le manque de "protection" par les arbitres... Il signera aussi, grand sourire, la prolongation de son compatriote jusqu'en 2025. Un dernier exemple du cocon dans lequel Leonardo a installé ses joueurs : ses commentaires sur la suspension de Kimpembe après son carton rouge à Rennes (36ème journée), jugeant les trois matchs infligés par la commission "complètement démesurés"... Ce confort du vestiaire rend le métier d'entraîneur impossible ! Lorsque Pochettino a remplacé Tuchel en janvier, Rudi Garcia (OL) disait : "la dernière fois que Paris a changé de coach à la trêve, ils ont perdu le titre". Cette phrase résonne comme une évidence : le problème du PSG n'est évidemment pas les techniciens qui se succèdent... Et pour paraphraser l'actuel entraîneur parisien, est-il possible de juger tout court un coach à Paris ? Si vous avez un doute, demandez son avis à celui qui vient de remporter la coupe aux grandes oreilles avec Chelsea !

Commenter cet article