Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ligue 1 - Le bilan équipe par équipe à la trêve !

Publié le par Thomas

Source : Stadito

Source : Stadito

Trêve hivernale oblige, il est l'heure du bilan pour les 20 écuries de Ligue 1 : distribution des bons et mauvais points, comparaison avec notre classement prédictif de début de saison...

Premier : Paris Saint-Germain (Conforme prédiction)

Que dire du leader incontesté et incontestable de notre championnat ? Des débuts tonitruants avec un enchaînement de 13 victoires record historique des cinq grands championnats : c'est un véritable rouleau compresseur qui écrase tout sur son passage, ou presque. Les deux "rescapés" ? Le Racing Club de Strasbourg (1-1), toujours invaincu face au PSG à la Meinau depuis leur remontée dans l'élite, et les Girondins de Bordeaux (2-2) lors d'une soirée sans de la capitale au Matmut-Atlantique. La question n'étant pas de savoir s'ils vont garder cette position, on peut se demander quelle formation est capable de faire chuter l'ogre sur la phase retour : probablement le LOSC ou l'OL, tous deux à domicile...

Second : LOSC (+3 prédiction)

Qui l'eût cru ? Nous nous doutions que cette saison ne ressemblerait pas à la dernière dans le Nord avec la cinquième place attribuée en août, mais de là à jouer les troubles fêtes pour le podium... Le travail de Christophe Galtier et son staff est juste remarquable : une défense très bien en place, intelligemment renforcée par José Fonte, et un trio offensif ultra-complémentaire et rapide "BIP-BIP" porté par Nicolas Pépé. Si on voulait être tatillons, on mettrait un petit bémol sur le poste d'attaquant de pointe : Rémy, Leao et Fonte n'ont pas encore donné pleinement satisfaction ! Sauf blessures en cascade ou gros départs au mercato, le LOSC fait partie des équipes que l'on pourrait retrouver sur les trois premières marches en mai.

Troisième : Lyon (-1 prédiction)

On les voyait deuxièmes, ils ne sont pour l'instant que troisième : les gones sont difficiles à évaluer. En effet, coutumiers du fait de ne pas jouer les matchs en intégralité, on passe souvent du très bon au mauvais, sans savoir de réelles explications. Toutefois, avec le potentiel offensif que propose l'OL, le podium semble inratable, surtout avec le nouveau système de Bruno Génésio qui apporte plus de garanties défensives. Reste à régler la mire devant en faisant preuve de plus d'efficacité et éventuellement à recruter un défenseur central cet hiver pour assurer d'éventuelles blessures ou suspensions...

Quatrième : Montpellier (+4 prédiction)

La réelle performance est héraultaise ! On ne les avait pas cru capables de jouer si haut dans le tableau. Mais rien n'est dû au hasard, au contraire : cette place est le fruit d'un travail de longue haleine de Michel Der Zakarian, qui après avoir cimenté une défense à cinq imperturbable l'an dernier, a su travailler son secteur offensif avec les arrivées payantes de Delort et Laborde qui constituent un duo de choc ! On ajoutera que la vision du jeu et la justesse technique de Florent Mollet leur a permis de tenir tête à tous les cadors : victoire contre Marseille, nuls face à Lyon, Saint-Etienne et Rennes, courte défaite face au LOSC ! L'Europe n'a jamais été aussi près pour les protégés de Louis Nicollin.

Cinquième : Saint-Etienne (+1 prédiction)

Premier semestre conforme aux attentes pour les verts qui, avec l'aide de la recrue phare Whabi Khazri, se sont appuyés sur une ossature déjà bien huilée la saison dernière et ont réussi à trouver un bon rythme de croisière. Même si la charnière centrale Perrin-Subotic pose parfois question et qu'un renfort dans ce secteur ne serait pas de trop pour accrocher le Top 5, l'attaque stéphanoise est elle multiple et efficace : Diony, Cabella, Beric : tous ont marqué des buts importants. On précisera toutefois que les pensionnaires du Forez n'ont jamais gagné face à u membre du Top 4 : trois défaites et un nul à Montpellier.

Sixième : Marseille (-3 prédiction)

On les pensait favoris pour le podium après leur super parcours l'an dernier, il n'en est rien ! Les phocéens font peine à voir plus les semaines passent et le niveau semble s'effondrer de manière exponentielle ! Les attaquants sont muets : Mitroglou, Germain, Njié... Aucun ne parvient à s'imposer, pas aidés par une gestion fluctuante de Rudi Garcia, de plus en plus critiqué. Seul Florian Thauvin semble avoir gardé son niveau et continue de marquer des buts toujours plus beaux, qui plus est décisifs ! Enfin, les recrues ne donnent pas satisfaction du tout : Caleta-Car n'a toujours pas le physique d'un footballeur, Strootman est terriblement inconstant et crée en plus des jalousies au sein du vestiaire de par son salaire, et Radonjic est l'ombre de lui-même, incapable d'amener le moindre danger sur les buts adverses, et mis à la cave par son entraîneur... Le mercato hivernal ou rien pour l'OM !

Septième : Strasbourg (+8 prédiction)

Leur saison est tout simplement formidable ! Les alsaciens ont parfaitement pris le rythme de la Ligue 1 après une année d'adaptation, et les recrues sont d'une plus-value exceptionnelle au vu du budget du Racing : Thomasson, Mothiba, Koné, Mitrovic ou encore le gardien Sels, tous se sont imposés comme une évidence auprès de leur coach. Ce dernier n'est évidemment pas étranger à cette réussite et preuve de son importance au sein du projet, il a été prolongé hier d'un an ! Une équipe qui pérennise sa présence dans l'élite avec un stade toujours rempli pour venir admirer les centres de Kenny Lala ou les coups-francs de Liénard !

Huitième : Rennes (-1 prédiction)

Les bretons ont vécu une première partie de saison en dents de scie. Equipe à avoir perdu le plus de points après ouvert le score, elle faisait preuve d'une terrible déconcentration et manque de vigilance jusqu'en novembre et cette défaite face à Strasbourg (1-4). Lamouchi mis à pied, c'est le fils de l'adjoint de Deschamps qui a pris sa place : Julien Stéphan a débuté par un succès rêvé en terres lyonnaises avant d'enchaîner les performances solides tactiquement : un seul but encaissé en cinq matchs toutes compétitions confondues. Avec un Ben Arfa plus libre, un Da Silva en taille patron, un André ratisseur, un Grenier distributeur de galettes et un Bourigeaud retrouvé, le Stade Rennais peut aisément se voir qualifier à nouveau en coupe d'Europe !

Neuvième : Reims (+9 prédiction)

Le constat dressé pour les strasbourgeois est applicable aux rémois. Des recrues de grande qualité : Konan en est le symbole tant le latéral est rapide, solide et décisif dans les deux camps ! Les piliers de l'an dernier sont toujours là, avec Chavarria, Chavalerin ou le gardien Mendy, auxquels s'agglutinent des jeunes pousses comme Rémi Oudin. La sauce a très bien prise et le management de David Guion est excellent, ce qui lui vaut la première place au classement des entraîneurs à la trêve ! Opération maintien en bonne voie !

Dixième : OGC Nice (Conforme prédiction)

Et oui, tout n'a pas été parfait pour les aiglons ! Après un début très difficile, le match à Lyon a été un déclic pour le jeune entraîneur Patrick Vieira, qui a décidé d'installer une défense à cinq avec l'éclosion de la jeune pépite Youcef Atal, impressionnant par sa vitesse et son aisance balle au pied ! Le secteur où ça pêche, c'est l'attaque : Mario Balotelli toujours muet et probablement parti dans quelques jours tant les relations se sont dégradées, il ne reste que Saint-Maximin, puisque Maolida ne donne pas réelle satisfaction ! Une ou deux recrues seraient les bienvenues pour espérer voir plus haut, mais ce sera difficile !

Onzième : Nîmes (+6 prédiction)

A l'instar de Reims, l'entame de saison des gardois est très satisfaisante. Ce que l'on retient le plus de ces six premiers mois nîmois, c'est leur volonté inépuisable, leur énergie exceptionnelle, leurs valeurs de courage et d'abnégation : c'est ce qui en fait l'une des équipes les plus accrocheuses de notre Ligue 1. On notera que l'arrivée de Jordan Ferri ne peut qu'aider les joueurs de Blaquart à viser un peu plus haut !

Douzième : Bordeaux (Conforme prédiction)

Les girondins sont en difficultés et leurs matchs semblent pourtant toujours convenables : ils ont accroché le PSG et l'OL, mais ont faibli face à de plus faibles adversaires. Ce qui manque aux bordelais, ce sont des victoires ! Accoutumés aux matchs nuls, les protégés de Ricardo et Bedouet ne parviennent pas à avancer réellement au classement. Le coup de coeur sera tout-de-même pour les flèches de devant : Karamoh, Kamano, Kalu, Cornelius et Briand sont d'une complémentarité sans faille (ou presque). Mais le ventre mou semble malheureusement inexorable...

Treizième : Toulouse (+5 prédiction)

Pas évident de jauger le travail des violets : en avance sur nos prévisions, ils sont capables de beaucoup mieux, en atteste leur super mois d'août, ponctué par trois succès. Mais la machine s'est enrayée, et tout le superbe offensif s'est envolé avec ! Derrière, on sent un manque de solidité et d'assurance affolante, symbolisées par un Reynet méconnaissable depuis son départ de la Bourgogne...

Quatorzième : Nantes (-5 prédiction)

Après un départ cauchemardesque et le licenciement de Miguel Cardoso, les canaris se sont repris sur les deux derniers mois et l'arrivée de Vahid a changé le visage de cette formation. Certes pas spectaculaire ni très dominatrice, l'équipe de Kita a retrouvé des valeurs de combat et d'envie : Emiliano Sala illustre ce retour des pensionnaires de la Beaujoire, sur le podium des meilleurs buteurs de Ligue 1 ! Un départ cet hiver de l'attaquant vedette serait suicidaire pour un club que l'on ne voit pas ailleurs que dans le ventre mou...

Quinzième : Angers (-2 prédiction)

Les joueurs de Stéphane Moulin sont trop inconstants pour espérer accrocher le wagon du haut de tableau. Toutefois, la solidité défensive retrouvée depuis quelques semaines laisse augurer de belles choses pour une formation qui a pour objectif constant de se maintenir dans l'élite...!

Seizième : Caen (+4 prédiction)

Début de saison assez prévisible pour Malherbe. Les idées sont nouvelles avec l'arrivée de Mercadal à la place de Garande, mais la qualité de l'effectif n'a pas changé, et le niveau affiché par certains "cadres" comme Beauvue ou Bammou est assez inquiétant. On notera que Fajr est un bon coup et fait partie de ceux qui sont réguliers et performants et permettent à Caen de garder la tête en dehors de l'eau pour l'instant... Ce sera malgré tout très dur !

Dix-septième : Amiens (-1 prédiction)

Comment ne pas parler de Ganso ? Un flop complet ! Une prise de risque peut-être trop importante au milieu d'une année déjà très difficile pour les amiénois. Malgré des contenus intéressants, les picards n'ont pas été vernis par les différents faits de jeu : erreurs d'arbitrage, manque d'efficacité, frappes sur les montants... Une recrue sur le plan offensif ne serait pas de trop pour Pélissier qui a vu Konaté se blesser gravement !

Dix-huitième : Dijon (-7 prédiction)

Personne ne l'avait vu venir ! Certainement pas Dall'Oglio est ses hommes. La galère est bien là pour les dijonnais, enlacés en bas de classement et qui ne décollent pas. Mais pire, les contenus sont alarmants et le rythme physique rarement tenu par les pensionnaires de Gaston-Gérard. La tendance semble difficile à inverser et quelques recrues seraient sources d'oxygène pour un groupe qui ne respire plus depuis trop longtemps. On précisera que Yoann Gourcuff est malheureusement toujours autant blessé...

Dix-neuvième : Monaco (-15 prédiction)

Que dire de l'AS Monaco ? Que le modèle a été poussé trop loin ? Certainement ! Que la crise a été très mal gérée par la direction ? Sûrement aussi. Leonardo Jardim limogé, Thierry Henry n'a rien pu faire avec des blessures en nombre stratosphérique et des joueurs en-deçà de leur niveau : Glik, Jemerson, Falcao, Subasic... Rien ne colle pour le Rocher, ni les scénarios, ni les contenus et évidemment pas les résultats ! Bref, un gros mercato est nécessaire pour un club qui, contrairement à ses concurrents directs pour le maintien, peut se permettre de sortir beaucoup d'argent des caisses... A condition que les joueurs acceptent de venir se mettre dans cette galère...

Vingtième : Guingamp (-6 prédiction)

La descente aux enfers pour les costarmoricains... Un début de championnat plombé par un calendrier lourd puis rien ne s'est enchaîné comme prévu. Marcus Thuram, très performant, suspendu à deux reprises pour les des longues durées s'est ajouté à la grogne du public de Roudourou et surtout à l'éviction d'Antoine Kombouaré ! Jocelyn Gourvennec de retour, l'En Avant ne va pas beaucoup mieux... Même si la lanterne rouge parvient à arracher un point par ci par là et que la victoire à Monaco redonne un peu d'espoir, le maintien va être très compliqué à valider. Les bretons pourront toutefois compter sur les retours de Ronny Rodelin et Nolan Roux !

Voilà comment 105x68 évalue cette première moitié de saison de Ligue 1 ! Vous avez d'autres avis, d'autres points de vue ? N'hésitez pas à laisser des commentaires et à suivre notre blog !

Commenter cet article