Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ligue 1 - Le LOSC et Montpellier peuvent-ils vraiment jouer le podium ?

Publié le par Thomas

Source : Butfootballclub.fr

Source : Butfootballclub.fr

Alors que tout-le-monde attendait plus que jamais le "PLM" (Paris, Lyon, Marseille) sur le podium cette saison, deux clubs s'immiscent dans la course à la Champion's League ! Même s'ils font respecter les initiales précédemment cités, beaucoup ne voient pas Lille et Montpellier rester à cette place...

LOSC : Galtier sait comment s'y prendre !

Les nordistes, après un exercice 2017/2018 très pénible, font des débuts tonitruants, avec en point d'orgue la leçon de football donnée aux marseillais au Stade Pierre-Mauroy (3-0). Plusieurs arguments laissent à penser que les dogues pourraient se mêler à la bataille jusqu'au bout : d'abord la jeunesse, qui leur a fait tant de mal l'an dernier, mais qui, encadrée par un vrai manager et quelques éléments d'expérience, apporte la dose d'insouciance nécessaire à renverser les matchs et marquer des buts, beaucoup de buts ! En effet, Christophe Galtier, réputé être défensif à Saint-Etienne, offre un des plus beaux festivals offensifs de Ligue 1 depuis l'entame du championnat : son trio magique "BIP-BIP" (Bamba, Ikoné, Pépé) fait mal aux arrières-gardes adverses de par leur vitesse mais aussi leur complémentarité : le fruit d'un recrutement rondement mené sans le moindre euro dépensé, ou presque... Ainsi, coach Galtier, qui gère à merveille le turn-over avec des remplaçants performants (Araujo, Maia, Leao...), semble avoir l'expérience pour gérer son groupe toute la saison et lutter pour les trois premières places, comme il l'a déjà montré plusieurs fois dans le Forez !

Montpellier : attention à l'irrégularité...

Leur entame de championnat est évidemment remarquable : les pailladins étouffent tous leurs adversaires -mis à part la défaite inaugurale face à Dijon- grâce à leur défense de fer et leur attaque renforcée par les arrivées de Delort et Laborde, qui constituent un duo très efficace ! Toutefois, trois points me forcent à croire que la tâche sera plus ardue que pour les nordistes : d'abord, ils ont montré l'année dernière que le MHSC était une équipe de cycle, parfois mise en difficultés par des blocs positionnés bas sur la pelouse ! On pourra néanmoins répondre à cette remarque que Michel Der Zakarian a su rendre sa formation plus polyvalente : elle est désormais capable de créer le jeu, avec à la baguette un certain Florent Mollet. Mais on glisse justement sur le deuxième inconvénient : le collectif est bien rodé mais si le dernier cité, un des deux attaquants ou pire le gardien Lecomte venaient à être absents de manière prolongée, tout pourrait s'avérer plus difficile. En effet, le banc ne donne pas entière satisfaction cette année... (Skuletic, Camara...).  Enfin, Montpellier n'a rencontré aucune grosse écurie ! Ils doivent encore jouer Lyon, Paris, Lille et Marseille avant la trêve hivernale et potentiellement perdre des points... Début de réponse dès dimanche avec la réception de l'OM...

On se donne donc rendez-vous en mai pour voir laquelle des deux équipes aura tenu le plus longtemps !

Commenter cet article