Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

International - Avant France-Belgique, coup de projecteur sur Martinez...

Publié le par Thomas

Source : France Football

Source : France Football

Alors que les bleus vont affronter leurs meilleurs amis mardi en demi-finale de la Coupe du Monde, petit "zoom" sur le sélectionneur des diables rouges, Roberto Martinez...

Tout d'abord, et comme son nom l'indique, il est espagnol ! Il a commencé sa petite carrière de joueur (milieu de terrain plus exactement) à Balaguer, et passera notamment par Wigan ou Swansea dans les années qui suivront...

Puis il décide de devenir entraîneur, et débute son nouveau métier à Swansea, au Pays de Galles, et a donc l'honneur de disputer le plus grand championnat au monde, l'Angleterre : il fait connaître au club deux accessions consécutives (de D4 à D2) en remportant au passage le titre de champion de D3 en 2008. Il jouit dès lors d'une belle côte et rejoint un autre club dans lequel il a joué : Wigan, avec qui il remporte la FA Cup en 2013. Il termine (pour l'instant) sa "tournée british" par un passage à Everton, où ses résultats sont en dents de scie : auteur d'une superbe première saison et qualifiant le club pour l'Europa League grâce à sa cinquème place, il déçoit lors de son second exercice et sombre même lors de sa troisième saison, étant limogé après une série catastrophique en Premier League.

Il devient donc sélectionneur de la Belgique en 2016, juste après le cuisant échec à l'Euro 2016 face au Pays de Galles. Son équipe joue bien, dans un schéma original : son 3-4-3, dans lequel il s'appuie notamment sur Lukaku, Meunier ou encore De Bruyne lui permet de ne compter qu'une seule défaite en 24 rencontres sur le banc des diables rouges ! Et il est donc venu à bout du grandissime favoris brésilien de Neymar en jouant des contre-attaques grandioses, et surtout en montrant une envie et détermination sur le terrain à hauteur de la technique flamboyante du capitaine Eden Hazard.

Ce sera donc un match très attendu mardi soir, aussi bien au niveau de l'enjeu sportif que de l'enjeu symbolique...

Commenter cet article

jean_luc53 24/07/2018 11:35

Salut !! Même si cela paraît évident, je ne savais pas que Martínez était espagnol. Je pense que c’est quelqu’un qui a réussi à redorer le blason des Diables Rouges. Ses qualifications le prouvent bien.