Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ligue 1 - Et le meilleur entraîneur est...

Publié le par Thomas

Ligue 1 - Et le meilleur entraîneur est...

La saison de Ligue 1 s'est clôturée ce week-end. Il est donc temps de faire le bilan pour les joueurs, présidents, et aussi techniciens de l'hexagone !

Le classement des coachs de Ligue 1 de 105x68 a livré son verdict final !

Le meilleur coach de la saison : Christophe Pélissier (Amiens SC)

Le tacticien du promu amiénois a réussi une sacrée performance en maintenant le club picard dans l'élite, qu'il connaissait pourtant pour la première fois de son histoire ! Christophe Pélissier s'est notamment distingué par sa volonté de jouer face à tous les adversaires sans exception, proposant un football séduisant et efficace. Le technicien français a su écarter ses concurrents directs (victoires contre Strasbourg, Troyes, Lille, ...) et ainsi assurer son maintien très tôt (au soir de la 34ème journée de Ligue 1). Ce bel exercice lui vaut des sollicitations de clubs comme Toulouse ou Guingamp, même si une poursuite dans la Picardie n'est pas à exclure...

La lanterne rouge : Frédéric Hantz (FC Metz)

Intronisé cet hiver en remplacement de Philippe Hinschberger, alors auteur d'une entame catastrophique et dernier de la classe, Frédéric Hantz n'est pas parvenu à redresser le club lorrain qui file en Ligue 2. Son arrivée avait pourtant impulsé un nouveau souffle à l'équipe messine, qui remontait doucement et voyait même les équipes de devant à l'arrêt. Mais il aura toujours manqué un petit quelque chose à l'image du match contre Caen (1-1) dominé par les grenats, privés de succès par la faute de Dominguet, auteur d'un retourné acrobatique qui était le premier tir cadré des hommes de Garande... Après le revers concédé face au LOSC, la saison était terminée. La collaboration entre Hantz et le FC Metz a touché à son terme samedi soir.

Bruno Génésio (OL) leader du "Big four" !

Le tant décrié tacticien de l'OL se place devant ses trois homologues du Top 4 de la Ligue 1. Il occupe la 12ème place (1,44), et devance Rudi Garcia (OM) (1,16) 13ème, ainsi que Jardim (ASM), 15ème et Emery (PSG), 18ème. Même s'il a connu des hauts et des bas, le natif de Lyon a amené son club de coeur jusqu'à son objectif de début de saison : la qualification en Ligue des Champions. Compétent dans ses compositions d'équipes et schémas tactiques, inspiré dans ses changements et brillants dans ses relations humaines, il a su allier jeunesse, spectacle et résultats, en lançant la jeune pépite Houssem Aouar, en donnant un second souffle à Memphis Depay ou en responsabilisant Nabil Fékir en lui offrant le brassard... Le conseil d'administration de l'OL devrait donc le maintenir, lui à qui il reste une année de contrat...

Les étrangers à la peine...

Avec seulement deux représentants dans le Top 13 en les personnes de Claudio Ranieri (FC Nantes) et Gustavo Poyet (Bordeaux), les techniciens étrangers, si souvent honorés et admirés par les médias, ont eu du mal à imposer leur style dans notre Ligue 1... Outre les décevantes places de Jardim (15ème) et Emery (18ème) dues à des valeurs d'effectif délirantes, Lucien Favre (OGC Nice) (14ème) a par exemple déçu par rapport à ce qu'il avait proposé l'année dernière, sans même aborder les cas Oscar Garcia et Marcelo Bielsa... De quoi redorer le blason des entraîneurs français ?...

En tous cas, la très célèbre "valse des entraîneurs" risque encore d'agiter le mercato cet été, d'en récompenser certains, d'en condamner d'autres...

Le classement complet
Le classement complet

Le classement complet

Commenter cet article