Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ligue 1 - Casanova de retour à Toulouse, symbole de l'incompétent Sadran ?

Publié le par Thomas

Ligue 1 - Casanova de retour à Toulouse, symbole de l'incompétent Sadran ?

Alors que le club s'est maintenu dimanche soir suite à sa victoire face à l'AC Ajaccio (1-0), le TFC devrait annoncer dans les prochaines heures le retour au poste d'entraîneur d'Alain Casanova, qui prendra la place de Michaël Debève... Un choix qui fait jaser les supporters toulousains et pose des questions sur le président Olivier Sadran...

Debève out : pourquoi ?

Tout d'abord, pourquoi Michaël Debève ne reste-il par le coach du TFC la saison prochaine alors qu'il a atteint l'objectif fixé en mars 2018 - à savoir le maintien - lorsqu'il a remplacé Pascal Dupraz ? Il a d'ailleurs pris plus d'un point de moyenne par match depuis sa prise fonction ! Souffre-t-il de sa réputation "d'adjoint" incapable de rester numéro un, comme Bruno Génésio du côté du Groupama Stadium ? Sadran aurait donc céder aux "pressions populaires" autour de la ville rose, ne se souciant même pas du sportif...?

Casanova : un retour inquiétant...

Et même après avoir décidé de" jeter" l'ex-joueur lensois, le choix d'un retour semble très inapproprié à la situation... En effet, Alain Casanova, au club entre 2008 et 2015, avant - faut-il le préciser - d'être limogé par ce même président en raison de résultats catastrophiques, a vécu une expérience peu encourageante du côté du RC Lens, limogé à la trêve car relégable alors qu'il visait... la montée dans l'élite ! Pas adepte d'un football flamboyant, les supporters des violets sont-ils vraiment prêts à revivre des matchs sans spectacle comme sous Dupraz ?

Sadran vraiment incompétent ?

Mais ce choix, c'est bel-et-bien le président qui l'a fait ! Alors qu'il aurait établi des contacts avec l'actuel coach d'Amiens, Christophe Pélissier (meilleur coach de la saison au classement 105x68), il s'est finalement rabattu sur un choix "par défaut" et trop peu original... Pourquoi ne pas tenter de faire venir un Jocelyn Gourvennec, récoltant de bons résultats à Guingamp et Bordeaux ? Ou de sauter sur des coachs libres comme Olivier Echouafni (ex-sélectionneur de l'Equipe de France féminine) et René Girard ?

En tous cas, le président du TFC sera attendu au tournant par les supporters adeptes du Stadium lors de l'exercice 2018-2019 de Ligue 1...

Commenter cet article